association aides vincent bolloré

Affaire Hanouna: l’association Aides interpelle son patron, Vincent Bolloré

Après une semaine agitée et de nombreuses réactions sur l’affaire Hanouna, ce présentateur de la chaîne C8 qui a piégé des homosexuels au téléphone et a tenu des propos dégradants, les militants de Aides ont manifesté ce matin devant le siège du groupe Canal+. Leur cible? Le patron de Cyril Hanouna et le président du groupe de télé qui compte dans son portefeuille, titre C8, Canal + et C News.

Devant les locaux du groupe, les militants de Aides ont brandi des affiches sur lesquelles on pouvait lire (photo ci-dessus): « C8 ou c’est homophobe? » ou encore « TV Bolloré n’aime pas les LGBT ».
L’association de lutte contre le sida reproche son silence à Vincent Bolloré et lui demande de faire face à ses responsabilités.
Pour l’association, les méthodes de Cyril Hanouna ne relèvent pas de l’humour, comme elle l’écrit dans un communiqué:

« Piéger et humilier publiquement des gays, violer leur vie privée et la jeter en pâture à 1,5 millions de téléspectateurs n’a rien d’une blague potache. Ce sont les mêmes méthodes utilisées par des individus ou factions homophobes pour « casser du pédé », en Afrique, en Tchétchénie… ou en France. Ce traquenard indigne contribue à légitimer et à décupler les violences homophobes, de plus en plus nombreuses dans notre pays. Et Hanouna n’en est pas à son coup d’essai : sexisme, homophobie, transphobie… depuis des mois, l’animateur de TPMP multiplie les actes et propos discriminatoires en toute impunité. Maintenant ça suffit. »

Pour Aides, les discriminations font le lit de l’épidémie de VIH, en poussant les gays, les bis et les trans à la clandestinité, ce qui favorise les prises de risque.
En France, parmi les 6000 à 7000 nouvelles contaminations chaque année, plus de 40% ont lieu parmi les gays, les bis et les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes.

A cette heure, ni Vincent Bolloré ni le groupe Canal+ n’ont réagi à cette interpellation.

(Photos via Aides)