cannes montée des marches militante queer palm

Contre l’homophobie, la montée des marches militante du jury de la Queer Palm à Cannes

Le moment n’avait pas été choisi au hasard. Samedi 20 mai, à 18h30 était projeté à Cannes, en compétition officielle, le film de Robin Campillo, 120 battements par minute, sur l’association activiste Act Up-Paris. Un film qui a bouleversé les festivaliers et les critiques.

C’est à l’occasion de la traditionnelle montée des marches que le fondateur de la Queer Palm, Franck Finance-Madureira, et les membres du jury de l’édition 2017 de ce prix LGBT, ont choisi de manifester leur soutien aux homosexuels tchétchènes soumis à une répression féroce. Pour cela, ils ont brandi des affiches reprenant (mais pointe en bas) le logo d’Act Up et son slogan fondateur Silence=Death (silence=mort).
Dans un communiqué, la Queer Palm explique son action:

« Le jury de la Queer Palm 2017 est uni pour dénoncer les violations de droits de l’homme continues contre nos frères et sœurs LGBTQ dans le monde entier. De la Tchétchénie à l’Iran, en Ouganda et bien au-delà, le monde reste hostile et dangereux pour nombre d’entre nous qui ne souhaitent rien de plus que la liberté d’aimer qui ils veulent. De cet endroit privilégié que sont les marches du Festival de Cannes, nous utilisons ce moment pour attirer l’attention sur ces injustices et ces atrocités et rappeler à tous que silence=mort.
Travis Mathews, réalisateur et président du jury Queer Palm 2017; Yair Hochner, directeur du festival LGBT de Tel Aviv, juré Queer Palm 2017; Paz Lazaro, responsable de la programmation Panorama, Festival de Berlin, jurée Queer Palm 2017; Lidia Leber Terki, réalisatrice, jurée Queer Palm 2017; Paul Marques Duarte, réalisateur, juré Queer Palm 2017; Franck Finance-Madureira, président-fondateur de la Queer Palm et son équipe »

 

LIRE AUSSI | Hornet est partenaire de la Queer Palm, dont voici la sélection de films LGBTI

(image extraite d’une vidéo de LCI)