Travis Mathews queer Palm Cannes

Travis Mathews, président du jury de la Queer Palm à Cannes, se soumet au questionnaire de Proust

This post is also available in: Anglais

Le réalisateur américain Travis Mathews s’est fait un nom avec ses films intimistes et sexuellement explicites. A l’image de I Want Your Love en 2010, puis Interior. Leather Bar co-réalisé avec James Franco et qui présentait les scènes érotiques coupées du film de 1980 Cruising. 

Cette année, à Berlin, Mathews a présenté son nouveau film, Discreet. Depuis ce matin, il est sur la Croisette pour présider le jury de la Queer Palm, le prix du film LGBT, créé par Franck Finance-Madureira.

Pour mieux le connaître, nous avons soumis Travis Mathews au questionnaire de Proust (enfin, une version légèrement allégée). C’est ce questionnaire qu’utilise James Lipton, l’animateur de l’émission consacré au monde du cinéma Inside the Actor’s Studio.

 

 

Votre vertu préférée

Les yeux sur la récompense avec assez de talent pour justifier le long parcours.

Vos qualités préférées chez un homme

La résistance à l’agenda autoritaire de Donald J Trump et de ses copains cyniques dans le parti républicain américain.

Vos qualités préférées chez une femme

La résistance à l’agenda autoritaire de Donald J Trump et de ses copains cyniques dans le parti républicain américain.

Votre occupation préférée

En ce moment, l’observation depuis mon fauteuil. Puis viendra le temps de faire des films!

Votre principale trait de caractère

J’ai une relation d’amour / haine sur mon niveau d’obsession.

 

Votre idée du bonheur

Un siège au premier rang au procès public et à la flagellation de Donald J Trump. Voir cet homme, ainsi que tous les flagorneurs qui pensent pouvoir l’utiliser à leurs propres fins, souffrir et être émasculé me procurerait presque une certaine gêne.

Votre idée du malheur

Ne pas avoir de siège au premier rang au procès public et à la flagellation de Donald J Trump.

Si vous n’étiez pas vous-même, qui seriez-vous?

Tout procureur au procès public de Donald J Trump.

Où aimeriez-vous vivre?

Il serait agréable de vivre à l’autre bout de l’Amérique, loin de ce fatras d’incompétence, d’ignorance et d’égoncentrisme qu’est notre administration, peut-être à Big Sur avec mon mari.

Vos auteurs préférés

En ce moment, George Orwell.

Vos poètes préférés

En ce moment, Maya Angelou

Vos peintres et compositeurs préférés

Mon peintre préféré pour toujours est Andrew Wyeth. Aucun peintre ne peut mieux saisir la beauté austère et l’angoisse de l’Amérique rurale. Les compositeurs du moment – Richard D. James? Angelo Badalamenti? John Cale? John Cage? Lutin? La désorientation dystopique avec des bouffées occasionnelles d’émotions.

Vos héros / héroïnes préférés dans la vie réelle

Quand j’étais adolescent, la rumeur disait que j’étais l’enfant caché de David Lynch et de Madonna. Je les accepte volontiers!

Vos héros / héroïnes préférés dans la fiction

Laurie Strode de [la saga] Halloween, évidemment.

Votre plat et votre boisson préférée

La pizza et le cocktail negroni.

Ce que vous détestez le plus

C’est un lien entre l’ignorance délibérée et les manifestations musculaires de la masculinité en tant que tentatives à peine voilées pour cacher la misogynie. Mais pour être honnête, cela va généralement de pair.

Quels sont les personnages de l’histoire que vous détestez le plus

Il existe une longue liste dans l’administration actuelle des États-Unis, en commençant par le Julius orange au sommet du pouvoir.

Quel est votre état d’esprit actuel

Étonnamment plus optimiste que jamais. Les gens osent s’exprimer librement et se battent contre le pouvoir oligarchique global déguisé en mouvement populiste. Nous verrons comment les choses évoluent, mais je suis entouré de gens qui continuent de m’inciter à faire plus et à considérer ce qui est vraiment important pour moi.

Votre devise préférée

« La di da, la di da » dans Annie Hall