Découvrir la campagne de Aides qui ne plait pas à tout le monde

Lundi le local de Aides à Nantes a été saccagé et selon l’association de lutte contre le sida, l’auteur ou les auteurs de cet acte ont voulu, selon un responsable de l’association s’en prendre à une affiche en particulier, qui représente un couple d’hommes nus.

 

Voici la facade vandalisée du local de Aides.

L’image de ces deux hommes nus fait partie d’une série de quatre photos réalisée pour la campagne de prévention et de lutte contre la sérophobie lancée en décembre dernier par Aides intitulée Révélation (agence TBWA) et soutenue par Hornet.

On doit ces beaux visuels en noir et blanc au photographe Mathieu César, qui a choisi de représenter quatre couples nus, dans une pose suggérant l’acte sexuel mais lors d’une activité sportive ou artistique (danse, piano, plongée sous-marine et parachutisme). L’un des deux partenaires est séropositif et transmet son savoir et son talent à l’autre: « Les séropositifs ont beaucoup de choses à transmettre, mais pas le virus du sida » est le slogan de cette campagne née de la volonté de l’association de faire comprendre qu’aujourd’hui, avec les traitement efficaces, il n’y a plus de transmission du VIH dans un couple sérodifférent. Visiblement, ce message d’espoir ne plaît pas à tout le monde. C’est pourquoi nous nous faisons un plaisir de vous montrer ces quatre photographies.