jean-marie le pen

Jean-Marie Le Pen dérape en critiquant l’hommage rendu par son compagnon au policier gay Xavier Jugelé

This post is also available in: Anglais

Le père de la candidate Le Pen n’a pas peur des dérapages puisque ce matin, dans une vidéo, il a critiqué l’hommage national  à Xavier Jugelé, qu’il a jugé plus axé sur son homosexualité que sur sa fonction de policier.

La Nation a, selon lui, rendu « plutôt hommage, qu’au policier, à l’homosexuel car la participation de son conjoint et le long discours, qu’il a prononcé, institutionnalisaient en quelque sorte le mariage homosexuel, l’exaltaient en quelque sorte d’une façon publique. Et cela m’a un peu choqué. Ces particularités familiales doivent être tenues à l’écart de ce genre de cérémonie ».

Une charge homophobe violente puisque personne, jusqu’ici, ne s’est dit choqué par la présence et la prise de parole d’un conjoint ou d’une conjointe hétérosexuelle d’une victime du terrorisme. En plus Le Pen a tout faux puisque Xavier Jugelé et Emmanuel Cardiles n’étaient pas mariés mais pacsés.

Ces propos interviennent le jour de la nomination au poste de président par intérim du FN de Steeve Briois, maire d’Hénin-Beaumont et homosexuel.

Aux côtés de deux autres gays, Florian Philippot, numéro deux du Front National et Sébastien Chenu, transfuge de la droite classique et qui a rejoint le Mouvement Bleu Marine, Steeve Briois fait partie de la garde rapprochée  de la candidate. Une particularité qui faisait dire à Jean-Marie Le Pen, en 2016, à propos des homos proches de sa fille: « Les homosexuels, c’est comme le sel dans la soupe. S’il n’y en a pas du tout c’est un peu fade, s’il y en a trop, c’est imbuvable ».

 

Sur cette homophobie évidente, qu’est-ce que le trio gay du FN a à dire?

 

LIRE AUSSI | Qui est Steeve Briois, le nouveau président gay par intérim du Front National?