Un journal malaisien publie une liste de critères pour repérer les homos

This post is also available in: Anglais Espagnol Portugais Thaï

Un journal malaisien, Sinar Harian, a publié une liste décrivant comment repérer un gay, selon le Guardian.  Selon cette liste, les hommes gays peuvent être identifiés grâce à leur goût pour la barbe, le fait qu’ils vont à la salle de sport (pour draguer d’autres mecs, pas pour faire du sport!) et leurs vêtements de sport siglés. Si cela ne suffit pas, il paraît que leurs yeux « s’allument » lorsqu’ils voient des hommes à leur goût.

Le journal nous apprend aussi comment repérer les lesbiennes. Attention, ça vaut son pesant de cacahuètes: « Elles ont tendance à se prendre dans les bras les unes des autres, se tiennent la main et rabaissent les hommes. »

Arwind Kumar est un militant malaisien. Dans une vidéo postée sur Youtube, il critique fortement la liste:

« Il y a des problèmes bien plus importants qui ont besoin d’être réglés dans ce pays. Si vous voulez réellement éduquer les gens, expliquez leur comment reconnaître un pédophile, un meurtrier, un kidnappeur, des gens qui mettent réellement la vie des autres en danger. En quoi un homme gay peut-il mettre en danger qui que ce soit? Je connais beaucoup de prêtres, beaucoup de religieux musulmans qui gardent la barbe. Vous voulez dire qu’ils sont gays aussi? C’est idiot et vous le savez. »

En Malaisie, l’homosexualité est toujours passible de 20 ans de prison. La sodomie est un crime, selon une loi héritée de l’époque de l’empire colonial britannique.

Le Guardian ajoute que le vice-ministre de l’intérieur s’en est pris à Disney l’année dernière pour avoir refusé de couper une « scène gay » dans la Belle et la Bête, à la demande du bureau de censure malaisien.