ulf-poschardt-die-welt

Le journal conservateur « Die Welt » plaide pour une Allemagne « plus gay »… avant de faire machine arrière

La phrase a été repérée par le site Queer.de Adoptant un ton tout à fait nouveau, le rédacteur en chef du groupe Die Welt, un journal connu pour être plutôt conservateur, a fait cette déclaration surprenante suite aux propos de Donald Trump:

« Nous devons nous défendre face à Donald Trump et devenir plus courageux, plus travailleurs, plus innovants, plus libres, plus ouverts, plus gays, plus multiculturels ».

Cette intervention venait en réponse aux attaques de Donald Trump contre l’Otan, l’Europe et la politique d’accueil des réfugiés d’Angela Merkel.

Les médias sociaux du journal ont posté l’image de la déclaration du rédacteur en chef Ulf Poschardt:

Mais celle-ci a été très rapidement modifiée dans l’article en ligne et l’expression « plus gays » (schwuleren) a disparu au profit de « plus créatifs » (kreativer).

Posté sur Facebook, l’image avait provoqué des critiques de la part de femmes qui se demandaient comment elles pourraient devenir plus gays. Mais ce sont surtout les commentaires homophobes qui ont dominé: « Les gays sont les déchets de la nature », étant l’un d’entre eux.
Comme le note Queer.de, l’expression plus gays n’était peut-être pas la plus heureuse mais le fait de la remplacer par plus créatifs renforce encore plus les clichés.
Ajoutons qu’il est regrettable que le journaliste ait cédé face à la frange la plus populiste et extrémiste.