Le militant LGBT turc Barbaros Şansal tabassé à l’aéroport d’Istambul

Le styliste turque Barbaros Şansal est un critique virulent du parti au pouvoir en Turquie. Le soir du Nouvel An, il avait publié une vidéo sur son compte Twitter où il dénonçait ceux qui faisaient la fête alors qu’il y a temps de « saleté, de méchanceté et de pauvreté » dans le pays.
Lundi dernier, il a été victime d’une tentative de lynchage sur le tarmac de l’aéroport Atatürk d’Istanbul.

Une vidéo amateur montre le styliste pris à partie par un groupe d’hommes à sa descente d’avion, puis jeté au sol et tabassé. Les assaillants criaient « Traitre! » tout en lui infligeant des coups.

L’organisation LGBT Kaos GL, rapporte le site 360°, a qualifié cette agression homophobe de «crime de haine». Blessé, Şansal a cependant été placé en garde à vue après l’incident. Il a été accusé d’inciter à la « haine dans la population » par ces commentaires publics.

Beaucoup se sont félicités, notamment sur les réseaux sociaux, du sort réservé à Barbaros Şansal. Le maire d’Ankara, la capitale turque, s’est félicité de cette « réaction de la nation turque ».

Selon le site de la BBC, la Turquie a un très mauvais bilan concernant la liberté d’expression. Il y aurait au moins 81 journalistes en prison et 130 médias auraient été fermés depuis la tentative de coup d’état de juillet dernier.