manif pour tous

La « Manif pour tous » fête ses 5 ans, les internautes lui répondent

Il y a 5 ans, le 17 novembre 2012, la « Manif pour tous » défilait la première fois dans la rue pour combattre les droits des gays et des lesbiennes. C’était le début du quinquennat Hollande et le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, dit « mariage pour tous », était tout juste sur les rails. Elle avait attiré des dizaines de milliers de personnes avec des slogans comme « Papa + Maman, y a pas mieux pour les enfants », mais cette manifestation n’était qu’un tour de chauffe avant de plus grands défilés au cours de l’année 2013, qui verraient plusieurs centaines de milliers de manifestant.e.s venir battre le pavé.

Cinq ans plus tard, l’organisée dirigée par l’ultra-catholique Ludovine de la Rochère se félicite d’être toujours là pour lutter contre les homosexuels, avec le hashtag #5ansLMPT. Le mariage pour tous est passé, mais la pression du mouvement a fait reculer François Hollande sur la PMA. Et son successeur, Emmanuel Macron, ne semble pas pressé de l’ouvrir aux couples de femmes. La « Manif pour tous » continue donc obsessionnellement son lobby anti-PMA et anti-GPA, en espérant que l’actuel gouvernement suivra l’exemple du précédent.

LIRE AUSSI : La « Manif pour tous » compare les bébés conçus par PMA à des légumes OGM

Sur Twitter, l’anniversaire a eu un goût amer pour beaucoup. Le hastag a été réutilisé pour rappeler l’héritage de haine la Manif pour tous.

Notamment en rappelant l’épisode du « Baiser de Marseille »

5 ans de zinzins et d’homosexualité refoulée (les « hommens)

5 ans de trop

5 ans de haine

5 ans de racisme

Photo via Wikipedia

 

  • Helene Hazera

    un curé, un enfant, un abus sexuel!