Netflix dévoile la série criminelle parodique « Qui a dessiné les pénis? »

This post is also available in: Anglais Chinois traditionnel

Profitant de la popularité de séries sur des crimes bien réels comme Making a Murderer, Netflix vient de dévoiler une nouvelle série criminelle parodique intitulée American Vandal, un mockcumentaire (docs humoristique) en huit épisodes qui « explore les conséquences d’une farce de lycée coûteuse qui a laissé 27 voitures vandalisées avec des images phalliques. »

American Vandal suit Dylan Maxwell, un élève troublé (et connu pour dessiner des bites) qui a été expulsé après avoir prétendument peint des graffitis de pénis sur les voitures sur le parking des enseignants. Un aspirant documentariste, Peter Maldanaldo, croit que Maxwell a été piégé et se demande si Maxwell est vraiment innocent ou simplement la victime.

Voici la bande-annonce de American Vandal de Netflix

La série semble être furieusement drôle, surtout compte tenu de ses co-créateurs, Tony Yacenda (un écrivain et réalisateur qui a dirigé la vidéo parodique « Pillow Talking ») et Dan Perrault (producteur et scénariste connu pour son travail sur la série web Honest Trailers généreusement critique).

La série est également co-produite pour Netflix par Funny or Die, le site Web de la comédie qui a contribué à populariser Gay of Thrones, qui détourne Game of Thrones ou encore  un sketch pro-mariage intitulé «Gay Women Will Marry Your Boyfriends» (ci-dessous).

Alors qu’American Vandal fait beaucoup de bruit autour du crime à l’adolescence, sa bande-annonce pointe des problèmes plus vastes. Cette série pourrait finalement abordé des sujets politiques beaucoup plus sérieux que ce que suggère le sujet.

La première saison d’American Vandal sera diffusée sur Netflix le 15 septembre 2017.

 

Traduction: Christophe Martet