organisation anti-LGBTQ

Une organisation anti-LGBTQ représentent désormais les États-Unis aux Nations Unies

This post is also available in: Anglais

Le Département d’Etat américain a choisi un groupe de lobbyistes pour assister à une commission des Nations Unies sur les droits des femmes. Mais celui-ci répertorié comme un groupe anti-LGBTQ de haine par des militants des droits civils

Le groupe en question est le Center for Family and Human Rights (C-FAM). Le Southern Poverty Law Centre qualifie l’organisation de groupe haineux anti-LGBTQ.

Organisation pro-familiale et pro-chrétienne

Le leader du C-FAM, Austin Ruse, a appelé à ma crimininalisation de l’homosexualité, indique NBC. Et en dépit de se vanter d’être une organisation pro-chrétienne et pro-familiale, la C-FAM a collaboré avec des responsables gouvernementaux iraniens et chinois. Son action?  Essayer de lutter contre les droits des LGBTQ dans d’autres pays.

Et pourtant, le Département d’Etat américain a choisi le C-FAM pour assister à la Commission de la Condition de la Femme des Nations Unies. Il s’agit d’une organisation internationale dédiée à la promotion des droits des femmes. Une fois de plus, Trump a montré que sa prétention d’être pro-LGBTQ est pipeau. Honte à tous ceux qui l’ont cru.