Plus d’un Parisien sur quatre a déjà couché avec un homme

Il y a quelques jours, Alexander Kacala, journaliste d’UnicornBooty à New York, affirmait que New York était la ville la plus gay du monde. Mais est-ce si sûr? Et si la capital française était la ville du sexe gay?

Un sondage* vient mettre en pleine lumière les pratiques sexuelles des Parisiens et des Parisiennes. Paris, la ville lumière, la ville de l’amour, avec ses cafés, ses bateaux mouches et la Tour Eiffel, a tout pour séduire les amoureux. Mais ce que montre ce sondage, c’est qu’à Paris, les rapports sexuels entre hommes sont bien plus nombreux que dans le reste de la France.

Une ville de célibataires

Première information, Paris est une ville de célibataires, ce qui offre beaucoup de possibilités de rencontre. Trente cinq pour cent des Parisiens et 50% des Parisiennes ne vivent pas en couple. Et visiblement, ils et elles s’en donnent à coeur joie. A Paris, on a beaucoup plus de partenaires sexuels que dans le reste de la France.

Mais les  principaux enseignements de ce sondage sont ceux qui concernent l’orientation sexuelle et le passage à l’acte sexuel avec un ou une partenaire de même sexe. Près d’un Parisien sur cinq (19%) se déclare gay ou bi. C’est beaucoup plus que dans le reste du pays (11%).

Cinq pour cent des femmes se définissent comme lesbiennes ou bies. Mais côté passage à l’acte, c’est encore plus chaud. Ainsi, 27% des hommes vivant à Paris ont déjà eu des rapports sexuels avec des hommes (contre 17% en France). Normal, me direz-vous, les Parisiens sont irrésistibles 😉

Pour les femmes, les chiffres sont moins impressionnants mais tout de même. Quatorze pour cent des Parisiennes ont déjà eu une relation sexuelle avec une femme. Et à Paris, on aime bien pimenter la sexualité. Toutes orientations sexuelles confondues, la moitié des Parisiens et des Parisiennes ont déjà utilisé un sextoy et un.e sur quatre a pratiqué des jeux érotiques de domination ou de soumission.

Ah, l’amour, l’amour!

*2007 personnes interrogées par l’Ifop pour le site Cam4.fr, du 16 septembre au 3 octobre 2016.