Un jeune garçon interdit de ‘Princesse d’un jour’ à Disneyland Paris

This post is also available in: Anglais

Un garçon de trois ans appelé Noé n’a pas été autorisé à participer à une activité nommée « Princesse d’un jour » à Disneyland Paris. Pourquoi? Tout simplement parce qu’il est un garçon.

Noah était «bourdonnant d’excitation» quand il a appris que le parc d’attractions offrait aux enfants la possibilité d’être transformé en leur princesse préférée, y compris Elsa, son personnage préféré de La Reine des neiges. Mais l’excitation a été de courte durée lorsque le parc a déclaré à sa mère que les garçons n’avaient pas le droit de participer.

La mère de Noé, Hayley McLean-Glass, a commenté l »incident en déclarant qu’elle était dévastée alors qu’elle essayait de faire la réservation et qu’elle a reçu un courriel disant: «il n’est pas possible de réserver une Princesse d’un jour pour un garçon».

McLean-Glass a écrit sur son blog: « Alors je vais aller droit au but … Mon fils, qui adore le concept de l’activité « Princesse d’un jour » à Disneyland, n’a pas le droit d’avoir les mêmes expériences que les petites filles qui visitent le parc simplement parce que  »c’est un garçon?' »

Elle a déclaré à ITV News: « Je pense tout simplement que c’est injuste […] s’il y avait une activité comme une tenue de pirates ou un événement Spider-Man, les petites filles seraient autorisées à y participer ».

« Si quelqu’un disait à une petite fille qu’elle ne peut pas faire cela, cela ferait scandale, mais je ne comprends pas pourquoi c’est différent pour un garçon ».

Une fois que l’incident a été médiatisé, Disneyland Paris a présenté ses excuses, et a clarifié sa position sur le sujet.

Heureusement, Disneyland nous a contacté pour confirmer que la réponse que nous avions reçue ne reflète pas leur politique et a promis de former tout leur personnel à ce sujet, ET ils ont maintenant changé le libellé sur leur site web pour supprimer la phrase qui stipulait que l’expérience Princesse était « réservée aux filles » pour la rendre plus inclusif.

Ce qui prouve encore le fait que leur première réponse à ma demande était une faute de toute manière … légale et morale.

Disneyland Paris a publié la déclaration suivante à ITV:

Nous prenons cette situation très au sérieux et nous nous excusons sincèrement auprès de Hayley et de Noah pour le désagrément causé.

Un incident isolé, la réponse du membre de l’équipe ne reflète aucune politique ou valeur qui existe ici à Disneyland Paris. Nous allons nous assurer que cela ne se reproduise plus.

La diversité est proche et chère à nos cœurs et nous voulons nous assurer que tous nos invités apprécient leur expérience dans notre parc.

Bien sûr, les garçons et les filles sont les bienvenus pour profiter de l’expérience « Princesse d’un jour » en plus de toutes nos autres activités spéciales.

Traduction: Christophe Martet