Qu’est-ce que le GHB? Origines, effets popularité du produit dans la communauté gay

This post is also available in: Anglais Espagnol Portugais Thaï Chinois traditionnel Ukrainien

Le GHB fait régulièrement la une ces dernières années, en général lorsqu’elle a fait une victime (une star de télé a été victime d’une overdose de GHB sur une croisière gay).

Elle a gagné en popularité dans les années 90, mais cette drogue  n’a été interdite aux Etats-Unis qu’en l’an 2000, avant de devenir populaire dans les circuits festifs gays. En France, le GHB est une drogue classée comme stupéfiant, exception faite des préparations injectables réservées à un usage hospitalier. Son usage, l’incitation à son usage et au trafic et la présentation du produit sous un jour favorable sont interdits. Mais qu’est ce que le GHB, quels sont ses effets sur le corps?

Qu’est ce que le GHB?

Voici la définition de Drogues infos service:

« Le GHB (acide gammahydroxybutyrique) est une drogue de synthèse aux propriétés sédatives et amnésiantes. En France, il est utilisé en médecine pour le traitement de la narcolepsie (trouble du sommeil chronique) et comme anesthésiant préopératoire ; il connaît depuis une vingtaine d’années une utilisation détournée à des fins non médicales.

Le GHB se présente sous forme de poudre blanche soluble ou de liquide incolore et inodore, il est alors conditionné dans de petites fioles en verre ou en plastique. »

Les effets du GHB sur le corps

A petites doses (0,5 à 1,5 grammes), le GHB peut provoquer de l’euphorie, accroître la libido, réduire les inhibitions sociales et l’empathie. A haute dose (2,5 grammes ou plus), il peut induire des nausées, un ralentissement de la respiration, de l’amnésie, des vertiges, une perte de conscience ou la mort.

Les effets du GHB se manifestent dans un intervalle compris entre 10 minutes et une heure et durent en générale deux ou trois heures.

what is GHB 2

On sait que le GHB est une drogue difficile à doser et a des effets très puissants. Une dose plus forte que prévue peut facile vous rendre inconscient.

Une étude de 2011 portant sur 226 morts liées au GHB a montré que 213 de ces décès venaient d’un arrêt cardio-respiratoire et dans 71 cas, aucun autre produit n’était impliqué.

Pourquoi est-il utilisé?

Beaucoup utilisent le GHB comme une drogue festive. Parce que cela peut vous endormir — mais vous faire sentir high avant — la plupart de ceux qui utilisent le GHB de manière récréative le font avec de petites doses, pour avoir les effets « positifs » sans perdre conscience. Les utilisateurs réguliers du GHB ont souvent l’habitude de tomber inconscient après l’utilisation.

Chez les gays, le GHB reste populaire dans les soirées clubbing et les sessions de chemsex, souvent utilisé avec d’autres produits.

Il est également difficile pour la police de détecter le GHB, qui s’estompe dans le sang après quelques heures.

Le GHB est aussi parfois utilisé comme une « drogue du viol », parce que son aspect transparent, son manque d’odeur et son léger goût salé le rendent difficilement décelable dans des boissons alcoolisées et peut plonger la victime dans un coma amnésique.

  • Haim Schwartz Badou

    Bonjour, je regrette vraiment que des conseils en réduction des risques ne soient pas apportés aux lecteurs. C’est un peu alarmiste sans rien n’offrir pour justement éviter les effets délétères liés aux sur-consommations. Il aurait été intéressant de parler des addictions sévères à cette substance et préciser qu’en France, on ne trouve plus de GHB mais du GBL dont les effets sont similaires mais pas les dosages. Dommage.