Vittoria Schisano trans

« Ne m’appelez plus la trans! » demande l’actrice italienne Vittoria Schisano

Elle avait été la première playmate trans sur la couverture de Playboy. Vittoria Schisano, actrice de cinéma, est née à Naples. Elle a participé à pas mal d’émissions et de séries télé. Elle vient de publier son autobiographie Vittoria que nessuna sa (« La Vittoria que personne ne connaît », non traduit en France). Il y a quelques semaines, elle avait lancé sur Twitter le hashtag #nonchiamatemitrans (ne m’appelez pas trans »). Elle voulait y dénoncer les commentaires qui se limitaient à parler d’elle en ces termes: « l’actrice trans », « la trans », voire pire « le trans ».

Elle a répondu aux questions de Lucarelli Wild de Gay.it sur son parcours et sur sa visibilité. Elle affirme avoir voulu se confier en tant que personnalité publique par devoir, « pour raconter mon histoire de la façon la plus appropriée. »

« Je ne suis pas trans! »

Vittoria Schisano explique aussi pourquoi elle ne veut plus entendre le mot trans accolé à son nom.

« Je ne suis pas trans et je ne me suis jamais vue comme telle! Je suis une femme dans tous les domaines. Je n’ai jamais nié mon chemin de transition. En fait, j’ai souvent été la porte-parole pour celles et ceux qui n’ont pas de voix. Aujourd’hui je reçois des lettres de parents et d’adolescents qui, grâce à moi, ont trouvé du soutien, une aide et des réponses, j’en suis vraiment heureuse. [Il faut] continuer à se battre pour l’information et les droits de tous, mais aussi pour celles et ceux qui veulent protéger leur identité de genre et veulent être reconnus pour ce qu’ils sont. »

Elle dit regretter qu’on ne parle que d’un certain « type » de personnes trans. « Malheureusement, on ne parle que de quelques trans et pas des autres qui font un travail normal. Il y a beaucoup de personnes trans qui travaillent dans les magasins, les bureaux, les salons, les salles d’audience, mais de toute évidence, elles ne font pas parler d’elles. »