xavier jugelé assassiné

Quand la BBC interviewait Xavier Jugelé, le policier assassiné jeudi sur les Champs-Elysées

This post is also available in: Anglais

C’est en voyant son visage sur le site de BBC News que le journaliste Nick Garret a reconnu celui de Xavier Jugelé, le policier tué jeudi 21 avril sur les Champs-Élysées. Nick Garret s’est souvenu de leur discussion, en november 2016, devant le Bataclan, pour la réouverture de la salle de concert un an après l’attaque terroriste sur Paris qui avait causé la mort de 89 personnes, au Bataclan et des dizaines d’autres devant des bars parisiens. Mais c’est parce que le journaliste n’arrivait pas à épeler correctement son nom que Xavier l’avait écrit sur son cahier de notes.

Soirées gays au Bataclan

Xavier Jugelé était en poste lors des attaques de 2015 mais en ce soir de novembre 2016, il est venu au Bataclan avant tout parce que ce lieu a hébergé pendant longtemps des soirées gays, et notamment la très populaire Follivores. Xavier Jugelé, membre de l’association Flag!, qui regroupe les policiers et les gendarmes LGBT, était passé avec son compagnon.
La BBC a ressorti l’interview que Nick Garret avait réalisé avec Xavier Jugelé ce soir-là. Une conversation qu’on ne peut pas ne pas écouter sans une grande émotion.
Lorsque le journaliste lui demande pourquoi il est là, il répond. « Je suis venu ici de très nombreuses fois parce qu’il y a des soirées gays et beaucoup de concerts. Je suis avec mon ami pour célébrer la vie et dire non au terrorisme. »
Le journaliste lui demande alors si ce n’est pas étrange d’être ici. « Ça ne me semble pas étrange du tout car c’est la même salle, juste repeinte. Je serai venu, quel que soit l’artiste. »
Ce soir de novembre, c’est Sting qui avait décidé de se produire en concert au Bataclan, en hommage aux victimes de l’attaque.

LIRE AUSSI | Attentat sur les Champs-Elysées: le policier tué était membre de Flag! Policiers et Gendarmes LGBT

Une cagnotte solidaire

Ses collègues policiers de la 32e compagnie d’intervention ont lancé une cagnotte en solidarité avec la famille de Xavier Jugelé. En quelques jours, plus de 2647 personnes y ont déjà contribué.

La Préfecture de police a mis en place un registre de condoléances à la mémoire de Xavier Jugelé qui sera transmis à sa famille.

L’hommage national à Xavier Jugelé, présidé par François Hollande, a lieu demain à 11 heures à Paris.

(Image via la cagnotte solidaire)